« La manière dont tu traites ton client reflète la manière dont tu te traites toi-même. »

Cela peut paraître très simpliste mais est pourtant ô combien vrai.
Redonnons les bons rôles à chacun !

Le rôle de chacun

Le client est par définition la personne qui achète le produit et/ou le service, il est donc pour une entreprise, le créateur de richesses économiques.
Si le client n’achète plus, l’entreprise n’existe plus … faute de chiffre d’affaires et de marge. Les équipes et le chef d’entreprise sont eux créateurs de richesses relationnelles et de richesses émotionnelles : ce sont eux qui interagissent avec le client, ils l’accompagnent et le servent.

D’ailleurs, cette notion de service est très importante. Nous voyons aujourd’hui le fait de servir comme péjoratif et très souvent connoté dans un sens de
soumission malsaine.

Si nous reprenons le sens de servir comme le défini le dictionnaire :
« Aider, appuyer quelqu’un, en y employant sa peine, son crédit. » / « Être utile à quelqu’un, quelque chose ».

Nous comprenons ainsi que servir c’est se mettre aux côtés de quelqu’un et lui être utile.

Ainsi, posons-nous des questions :

    • Comment nous mettons nous aux côtés de nos clients ?
    • Comment sommes-nous utiles à nos clients ?

Les réponses (franches) à ces deux questions, nous donnerons une première bonne mesure de comment nous traitons et servons nos clients.

CTS conseil à montpellier
ctsconseil montpellier

En agissant pour le compte d’une entreprise ou d’une marque, nous représentons son histoire et ses valeurs.
Si l’on intègre le fait que le client est la source de richesses économiques et l’entreprise (et ses équipes) est la source de richesses relationnelles et émotionnelles, nous comprenons que traiter son client revient à mettre en avant comment nous traitons nos équipes, notre entreprise.

Nous traduisons qui nous sommes !

Si l’on pousse un peu plus loin, nous comprenons même que la manière dont nous traitons nos pairs professionnels traduit comment nous nous traitons nous-même.

Nous sommes donc envers les autres, le miroir de ce que nous sommes vis-à-vis de nous-même.Cela nous ramène à la manière dont nous traitons notre client et in fine comment nous traitons les autres et nous-mêmes.

Traiter les autres et soi-même

Ainsi, si nous traitons mal les autres cela reflète d’un dysfonctionnement que nous avons en nous et que nous répercutons sur les autres.
Prenons un exemple :
Un commercial a un litige avec le client concernant un produit.
Le commercial ne répond pas au téléphone, ni au email du client. Lorsqu’il croise son client par hasard, il change immédiatement de sujet.
Mésaventure que chacun d’entre nous a déjà vécue au moins une fois que ce soit avec un commercial ou même un manager.

Si nous analysons la situation, nous comprenons rapidement que ce commercial a sans doute un problème dans la gestion des conflits.
Ainsi, en traitant son client avec la fuite, le commercial traduit un dysfonctionnement en lui qui se retrouve également dans les relations avec ses collègues, son patron, d’autres clients, mais aussi peut être dans sa vie personnel.

Faites un point

Chef(fe)s d’entreprises, commerciaux, managers, : faites un point sur la manière dont vous traitez vos clients et collaborateurs. Mais surtout ce que cela reflète de vous et de votre entreprise.

Quelques questions simples à vous poser pour vous remettre en question à ce sujet :

 Quelles sont mes valeurs ?
 Quelles valeurs je souhaite traduire dans mon entreprise, dans mon travail ?
 Comment je traite mes clients ? Mes équipes ?
 Quels sont mes dysfonctionnements ? Ce que je n’aime pas ?
 Qu’est-ce que je reflète de moi à mes clients, mes équipes ? Quelle image je donne de mon entreprise ?
 Comment je me traite moi-même ?

Si vous n’avez pas toutes les réponses, n’hésitez pas à demander à vos proches collaborateurs ou à certains de vos clients.
Si vous êtes prêt à accepter les réponses, ils vous répondront avec franchise 🙂